Top 6 : Les plats Vietnamiens les plus surprenants

TOP 6 : LES PLATS VIETNAMIENS LES PLUS SURPENANTS !

La culture Vietnamienne vous intrigue ? Si on vous dit “Vietnam” ; vous pensez forcément à des plats à base de riz ou de nouilles ! Mais… Il serait faux de s’arrêter là ! Vous appréciez découvrir de nouveaux plats ? Atypiques ; Exotiques ? Ne cherchez plus. Riche et diversifiée, la cuisine vietnamienne saura vous surprendre !

¤   Hột vịt lộn – Œufs couvés

Nous connaissons tous les œufs dures, les œufs au plat, les omelettes… mais les œufs couvés n’existent pas en Europe ; il faut venir en Asie et plus particulièrement au Vietnam pour les découvrir. Les œufs couvés de canne sont un plat très apprécié par les Vietnamiens. Il a l’avantage d’être assez bon marché et d’être vendu partout dans le pays. Pour obtenir ces œufs, il faut les laisser couver pendant 17 à 20 jours dans un endroit chaud, ensuite il faut les bouillir avant qu’ils éclosent. Habituellement ces œufs se dégustent avec du citron, du sel, poivre un peu de piment et surtout avec de la menthe vietnamienne appelée Polygonaceae, pour équilibrer le ying et le yang. Ce met très nourrissant est à manger en nombre impaire car cela porterait chance.

¤   Sầu riêng – Durian

S’il y a bien un fruit à retenir au Vietnam, c’est le durian. A moins que vous fassiez un régime, c’est le fruit par excellence ici ! Il faut être un peu aventurier pour le manger car son odeur et son goût sont assez particuliers. Les Vietnamiens en raffolent, il en existe même des glaces. Vous trouverez ce fruit, partout sur les étales dans la rue et lorsque vous l’achetez, on vous propose de vous le découper directement. Autre particularité, c’est le seul fruit qui est interdit dans les avions et dans certains hôtels… Et pour cause ? Son odeur !

¤   Nhộng – Nymphes

Les vietnamiens en raffolent car les chrysalides d’insectes sont riches en nutriments. Elles sont généralement cuites dans de la friture pour donner ce côté croustillant mais certains préfèrent les faire tremper dans une texture à base de poudre de riz… A cela vous ajoutez quelques feuilles de citron, un bon verre de vin traditionnel à base d’alcool de riz, et le tour est joué !

¤   Thịt chuột – Viande de rat

La majorité des personnes ont peur de ce petit rongeur. Mais pourtant, il est inscrit sur beaucoup de cartes de restaurant à Saigon et dans d’autres villes ! Si vous demandez aux locaux pourquoi ils apprécient particulièrement ce plat, ils vous répondront pour son côté croustillant, sa texture ainsi que sa saveur. Sauté à la citronnelle (chuot xao xa ot), grillé au sel (chut rang muoi) ou encore mijoté au jus de coco (chuot om nuoc dua), il y a forcément une façon de le cuisiner qui vous tentera. Cette spécialité, contrairement à ce qu’on pourrait penser, est très chère dans cette région. On en mange lors de grandes occasions comme pour les mariages.

¤   Tiết canh- Soupe de sang

On pourrait croire à vue d’œil que ce plat est une soupe à la tomate…. Mais pas du tout ! C’est une soupe froide au sang de canard ou de porc, mélangé avec de la sauce de poisson, un peu de viande de porc ou de canard, des cacahuètes et de la coriandre. Il est servi en gelée presque liquide dans un bol saupoudré d’herbes aromatique. Il faut s’habituer à l’aspect du plat !

¤   Thịt chó – Viande de chien

Il est connu qu’en Asie, les populations mangent du chien, cela s’applique aussi au Vietnam. Certains diraient “Comment peuvent-ils manger cet animal de compagnie” ? Rassurez-vous, il n’y a qu’une faible partie de la population qui en consomment (environ 2%). Comme dans chaque pays, il y a des classes sociales. Avec l’évolution rapide du pays depuis 20 ans, le rapport entre les Vietnamiens et le chien a également changé. De plus en plus de personnes n’en consomment plus du fait de leur statut social. Il y a ainsi une diminution considérable et visible de mangeurs de chien dans les grandes villes comme Hanoi.

Vous l’aurez compris, votre voyage et la découverte du Vietnam se fera également par un petit tour dans votre assiette… Chaque Région a sa manière de cuisiner, ses traditions. Par exemple l’idée de manger de la viande de chien n’est pas acceptée dans certains endroits. Et surtout n’oubliez pas que la cuisine Vietnamienne est renommée dans le monde entier. Alors prenez votre courage à deux mains, laissez-vous tenter par ces plats atypiques fraîchement cuisinés à l’aide d’herbes et d’épices. Une harmonie parfaite ! Pour les moins téméraires il existe aussi de très bons plats incontournables. Pho, bun cha, banh xeo, vous en trouverez dans chaque coin de rues.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn