+84 909 652 127 info@mekongvillages.com

LES 15 MEILLEURS CHOSES A NE PAS MANQUER A SAIGON

LES 15 MEILLEURS CHOSES A NE PAS MANQUER A SAIGON

LES 15 MEILLEURS CHOSES A NE PAS MANQUER A SAIGON

Saigon est la plus grande ville du pays et s’est affirmée très tôt comme la capitale économique du Vietnam. Rebaptisée Hô Chi Minh Ville en 1976, l’ex-capitale du Sud Vietnam a gardé comme nom Saigon pour la majorité de ses habitants. Avec son dynamisme, sa modernité et sa vitalité, Saigon a tout d’une mégapole en devenir. Il ne s’écoule pas une heure du jour et de la nuit sans que les rues ne résonnent des incessants coups de klaxons et du vrombissement de millions de cyclomoteurs qui sillonnent la ville. Vous êtes en train de préparer pour votre séjour à Saigon et ne savez pas quoi faire ? Nous avons rédigé pour vous une liste « Les 15 meilleurs choses à ne pas manquer à Saigon ». Chaque activité est destinée à vous immerger profondément dans l’effervescence et le charme irrésistible de la ville aux mille facettes.

Explorer le quartier colonial 

Véritable espace français au cœur de la ville, ce quartier abrite un vaste patrimoine architectural datant de la période coloniale française. Commencez votre séjour par la visite de la Poste centrale, construite avec l’appui de Gustave Eiffel, et la Cathédrale de Notre Dame, faite en brique rouge datant de 1880. Puis promenez l’ex-rue Catinat en passant par l’Hôtel de ville, l’Opéra et l’hôtel historique « Continental ». Une flânerie sur les longues avenues ombragées jalonnées de maisons coloniales, de monuments historiques et de jardins vous permet de découvrir de celle que l’on surnommait jadis la perle de l’Extrême-Orient.

Explorer le quartier chinois

Véritable ville dans la ville, ce quartier est le grand centre commerçant de la capitale du Sud. Il regorge d’échoppes traditionnelles décorées d’idéogrammes chinois, temples bouddhistes colorés, ainsi que d’autres bâtiments religieux et de marchés. La pagode Quan Am et le temple Thien Hau sont deux sites incontournables. Et ne manquez pas de vous balader dans la rue des herbes médicinales ou sur le marché de Binh Tay. Dans ces lieux, vous respirez l’ambiance particulière du quartier et plongez au cœur de la culture et les traditions chinoises.

Découvrir ses marchés animés

Si vous avez seulement un peu de temps de visiter les marchés à Saigon, le marché Ben Thanh et le marché Binh Tay sont deux options à ne pas manquer.

Situé au centre-ville, le marché Ben Thanh est devenu un emblème de Saigon depuis longtemps. Il est non seulement un lieu de vente, mais aussi un témoin de l’histoire de la ville. Reconstruit à l’époque coloniale française, le bâtiment centenaire a fait l’objet des rénovations majeures à l’extérieur et à l’intérieur mais l’architecture globale est gardée avec sa tour à l’horloge emblématique au premier plan. Le marché Ben Thanh est considéré comme le plus grand marché de détail car vous y trouverez une multitude d’articles souvenirs mais aussi toute sorte de produits divers et variés (alimentaire, artisanal, textiles, hygiénique…). En plus, dans ce marché, vous découvrez de nombreux plats issus de la cuisine vietnamienne.

Construit dans les années 1920 et situé au quartier chinois, le marché Binh Tay est un centre commercial majeur non seulement pour les locaux, mais aussi pour les agriculteurs qui vendent des produits quotidiens en provenance de toutes les directions du Sud Vietnam. Vous trouvez dans ce marché de gros des montagnes d’articles (produits séchés, épices, vêtements, articles ménages, bijoux, etc) à un prix abordable. Ne ratez pas aussi l’expérience de manger, en rez-de-chaussée, à un des nombreux stands qui proposent les plats vietnamiens comme Phơ, Bun Bo (vermicelles de riz au bœuf sauté), Bun Rieu (vermicelles de riz au crabe), Banh Mi (baguette vietnamien), etc.

Visiter le Palais de la Réunification

Le Palais de la Réunification (également connu sous le nom de Palais de l’Indépendance) est un emblème de l’histoire du Vietnam. Étant à l’origine appelé Palais Norodom, il a servi de résidence à plusieurs dirigeants, y compris le président sud-vietnamien Ngo Dinh Diem, jusqu’à la fin de la guerre du Vietnam. Typique de l’architecture des années 1960, le palais est l’harmonie des architectures moderne et traditionnelle orientale. Le 30 avril 1975, un char d’assaut nord-vietnamien défonce la grille du palais, ce qui marque la fin de la guerre du Vietnam.

Palais de la Réunification

Visiter le musée de la Guerre

Le musée de la Guerre a été ouvert public pour la première fois en 1975. Étant devenu l’un des musées les plus visités par les touristes occidentaux à Saigon, le musée de la Guerre est une image vivante du Vietnam pendant les années de guerre contre les États-Unis. C’est le lieu où l’on conserve plus de 20 000 photos, films, artefacts et documents qui nous rappellent l’horreur de la guerre et la valeur de la paix.

Musée de la Guerre

Visiter l’Opéra et assister au spectacle A O Show

Construit en 1897 dans le style néoclassique et inspiré de la conception de l’Opéra Garnier et le Petit Palais de Paris, l’Opéra de Saigon est une œuvre architecturale qui ajoute beaucoup de charme et d’élégance au centre-ville de Saigon. Aujourd’hui, il sert comme un endroit pour la musique traditionnelle vietnamienne, la musique classique occidentale, et les spectacles haut de gamme.

Pénétrez dans l’Opéra et appréciez A O Show, un spectacle poétique qui mêle figures acrobatiques du cirque contemporain et théâtralité. La troupe de musicien interprète des morceaux populaires vietnamiens avec plus d’une quinzaine d’instruments traditionnels. Les principaux matériaux sont le bambou, emblème de la chasteté et le bateau-panier, reflet de l’esprit du peuple vietnamien.

Visiter l’église Tan Dinh

Construite en 1876 dans le style roumain et gothique, l’église Tan Dinh est considérée comme la deuxième plus grande église de Saigon, après la cathédrale Notre-Dame. Avec ses façades rose vif et son architecture remarquable, cette église gagnera votre cœur à première vue.

Eglise Tan Dinh

Visiter la pagode de l’Empereur de Jade

Nichée dans une petite enclave cachée du centre-ville de Saigon, la pagode de l’Empereur de Jade offre un sanctuaire tranquille loin de l’agitation des rues animées. Il s’agit d’une petite pagode taoïste construite par la communauté chinoise en 1909. Elle porte également d’autres noms – Phước Hải Tự (Temple de la mer et de chance).

La pagode est toujours remplie de fumée de l’encens et éclairée par la lumière des ampoules fluorescentes et des bougies. Il y a des sculptures en bois et de statues en papier mâché renforcé représentant diverses divinités bouddhistes et taoïstes. A droite de l’entrée principale se trouve un étang rempli de tortues, ce qui donne à la pagode un surnom, Pagode des Tortues.

Pagode de l’Empereur de Jade

Explorer les tunnels de Cu Chi

Situé à cinquantaine kilomètres de la ville, les tunnels de Cu Chi sont un labyrinthe souterrain de 250 km de long qui servait d’abri au Viet Cong – l’armée Nord-vietnamienne pendant la Guerre contre les Américains. Vous aurez l’occasion de ramper dans les tunnels par vous-même et comprendre ce qu’ont ressenti les soldats de l’époque. La visite est fortement déconseillée aux personnes claustrophobes et personnes souffrant d’insuffisance cardiaque ou respiratoire car les tunnels sont très étroits.

Tunnels de Cu Chi

Explorer le café appartement 42 Nguyen Hue

Construit dans les années 60, ce bâtiment insolite était autrefois un immeuble qui abritait des officiers militaires américains et des hauts fonctionnaires travaillant pour la république du Viêt Nam. Après la guerre du Vietnam, certains appartements ont été fournies aux ouvriers du chantier naval Ba Son. Lorsque la ville se développe, les appartements ont été loués et transformés en cafés, restaurants et boutiques. Vous pourriez passer une journée entière à explorer cet ancien immeuble de 9 étages.

Café appartement 42 Nguyen Hue

Se balader à scooter

Lorsque vous vous rendez à Saigon, ne ratez pas l’expérience de visite en scooter, le moyen de transport le plus utilisé en ville, dans ses ruelles sinueuses. Vous aurez l’occasion de découvrir un autre aspect de cette métropole trépidante et pleine d’énergie, ainsi mieux comprendre les Saigonnais ouverts et accueillants. Et bien sûr, une série de plats typiques vous attendent dans cette excursion.

Balade à scooter

Profiter de la vue panoramique sur la ville depuis Saigon Skydeck

Se trouve au 49e étage de la tour financière Bitexco, un des gratte-ciels les plus hauts du pays, Saigon Skydeck est un endroit idéal pour profiter une vue panoramique sur la ville. La plateforme d’observation possède de grandes fenêtres transparentes pour un panorama imprenable sur la ville à perte de vue. Elle est équipée de six jumelles longue portée qui vous permettent tous les détails de la ville. De plus, la plateforme propose six écrans tactiles qui affichent des informations sur des lieux que vous observez.

Déguster la cuisine de rue

La cuisine de rue fait partie intégrante de la gastronomie vietnamienne. Les rues de Saigon sont depuis longtemps devenues un paradis culinaire qui regorge une variété de nourriture de rue vendus dans de petits restaurants locaux et le long de la route. Des plats à prix modeste sont parfois plus savoureux que ceux qui se trouvent dans des restaurants de luxe. Banh Mi (baguette vietnamien), Banh Xeo (crêpe vietnamienne), Bun Thit Nuong (vermicelles de riz au porc grillé) et Com Tam (riz aux trois trésors) sont des plats que vous devriez goûter quand vous visitez Saigon.

Cuisine de rue

Découvrir la culture du café

Un voyage à Saigon ne serait pas complet sans dégustation de café. Le café n’est pas seulement une boisson mais aussi une culture à Saigon. Vous trouverez facilement plusieurs cafés où les gens s’assoient à l’intérieur ou dans la rue en sirotant un café à tout moment de la journée. Chaud ou glacé, noir, avec du lait concentré, du lait de coco, ou même à l’œuf, c’est à vous de choisir !

Café saigonnais

Boire un verre dans la rue Bui Vien

La rue Bui Vien, une partie du quartier des routards occidentaux, est un excellent endroit pour sortir le soir, tant pour les étrangers que pour les locaux. C’est là que sont concentré des bars, cafés, restaurants et boîtes de nuit. Vous pouvez vous asseoir sur le trottoir, boire une bière et manger de la nourriture de rue, ou entrer dans les bars et les clubs. La rue est enflammée surtout en week-end par les activités de divertissement insolites. Des performances artistiques attirent de nombreux spectateurs tout en créant une ambiance animée.

Rue Bui Vien